De son vrai nom Ilhan Birsen, Ilhan Berk, né en 1918 à Manisa en Turquie commence sa carrière en tant qu'instituteur.

ilhanberknoir-et-blancjpg.jpg

  Professeur dans diverses écoles d'Anatolie entre 1945 et 1955, il devient ensuite traducteur de français dans une banque.

C'est en 1936 qu'il publie ses premiers vers en 1936.

Peintre et poète, il fut l’un des membres les plus actifs du mouvement Ikinci Yeni soit «Second renouveau» pour parler du renouveau lyrique des années cinquantes en littérature turque qui réhabilita la métaphore et l’abstraction.


A la recherche d'un «nouvel ordre» sa toute première inspiration est la nature


İlhan Berk  a publié une quinzaine de recueils de poésie, des anthologies, des essais et des traductions d'Arthur Rimbaud et d'Ezra Pound et de nombreux dessins et toiles.

İl passa les dernières années de sa vie à Bodrum, face à la mer Egée avant de nous quitter en aout 2008.

4142413429_e8cef0e50d.jpg

 

« Les poètes sont des hommes des îles. Ils bâtissent des îles où ils pourront vivre seuls depuis le commencement. Dans certaines d'entre elles, les bateaux font escale plusieurs fois par jour, dans d'autres rarement. Mais le regard des poètes est la plupart du temps pour les îles de demain, où les escales sont rares.

Non qu'ils ne donnent pas d'importance au jour présent, mais parce qu'ils ne font pas de différence entre aujourd'hui et demain. »

İlhan Berk

A la recherche d'un «nouvel ordre» sa toute première inspiration est la nature

Un peu de sa peinture

ilhan-berk.jpg


ihan-berk.gif( Edition bilingue français-turc)



 





 

 

Retour à l'accueil