Küçük İskender et cie portraits de poètes turcs par Jacques Basse

Un début de semaine avec une anthologie de la poésie turque illustrée par Jacques Basse. C'est comme un cadeau de fêtes ?

Jacques Basse né à Toulouse en 1934, peintre et poète français est aussi l'auteur d'une anthologie de la poésie française en six tomes, intitulée Visages de poésie. Il dessine lui-même le portrait de chacun des poètes présentés.Membre de la Maison de la Poésie de Montpellier , adhérent des auteurs du Languedoc-Roussillon.

Le dernier volume de la passion de Jacques Basse est consacré à la poésie turque depuis 1923 et la naissance de la République Turque jusqu’à nos jours.

Visages de poésie. 91 visages d’une République. Poésie turque de Jacques Basse, Cap Béar Editions.

Et sur le site officiel de l'écrivain illustrateur ici pour découvrir ou relire une myriade de poètes connus et moins connus du public français et francophone.

C'est avec sa très aimable autorisation que voici la poésie et le portrait de

Küçük İskender

Au devant du poète

venez

laissez-vous prendre par le charme

par le cœur

par la sensibilité

acceptez sans pudeur cette douceur

ce merveilleux trouble

qui vous envahit

venez dans ces espaces rares

sans lesquels

le poète ne sait pas vivre

entrez dans l’irréel

l’imperceptible

dans l’impénétrable

laissez-vous emporter

vers ces espaces

où l’aède est la grâce

quand fleuri le divin

le sibyllin alexandrin

laissez le théorème

aussi l’anathème

Franchissez ce layon irréel

de l’intemporel

où l’indicible beauté

est d’une aveuglante clarté

on ne fait pas le poème avec des rêves

mais on le rêve

venez dans ce rêve

approchez

ah

votre cœur vacille

complice qu’il est peut-être

de ce que fût son rêve

Jacques, avec mes vœux pour 2015.

Né en 1964. Après son diplôme de Kabatas Erkek Lisesi, il a fait des études de médecine [cinq ans] et de sociologie [trois ans]. A partir de 1985 il a commencé à faire publier des poésies et des écrits dans différentes revues littéraires. Parmi ses œuvres, Mon visage est trop petit pour mes yeux [1988], Erotika [1991], Vingt5april [1994], Les féeries s’excusent en mourant [1994], L’imagination de ma mère belle [1996, poésies et textes choisis], Suzidilara [1996], Les terres où l’on me prend au sérieux [1997], Ne tire pas sur le perroquet [1998], Mes larmes les bruits de fer à cheval [1999], Une paire de gants de cuir noir [2000], L’art de laisser d’indice [2000].

Poème

Yogourt à la fraise

Tu dors à côté de moi comme les fleuves

Dont leur éducation est ratée

Tu ne coules pas

Mais tu ne t’arrêtes jamais non plus

L’un de tes fils est mort aux heures les plus gentilles de la nuit

Tu pleures et c’est un compte à rebours

Aux tempes de mon chagrin

Je ne peux plus confier à personne ma noble folie

N’aies pas peur! Je vais laisser dans ta bouche mon dernier souffle

Pourtant je contrarie la pluie représentative

Stay ! Les couteaux sont mes condisciples

Selon tes regards je suis déjà hydrophobique

Supposons que nous fassions l’amour dans cet état couvert de sang

Car ce sont les épaules saignantes d’un gars

La fumée qui se casse en se heurtant aux murs des maisons d’invasion

N’aies pas peur ! Pendant la descente de tes mains aux poignées

Encore l’amour, encore moi, encore le sang !

Traduit par Mustafa BALEL

Retour à l'accueil