Journée Internationale de la musique

Le 1er octobre, la musique et ses artistes sont  à l'honneur puisque c’est la journée internationale de la musique.

 Créée en 1975 par Lord Yehudi Menuhin, qui, alors Président du Conseil international de la musique, souhaite que la Journée internationale de la musique "constitue un accomplissement de nos activités et devienne un événement visant à enrichir la connaissance de notre art autant qu'à renforcer les liens de paix et d'amitié qui unissent les peuples grâce à la musique".

Ainsi cette Journée internationale de la musique se veut promouvoir la musique dans la société et de prôner les valeurs de l'UNESCO.

 

La miniature ottomane, en plus de ses couleurs riches, de sa composition fraîche ne s'encombrant pas des lois de la perspective, de son exotique ambiance, de sa touche historique, a la particularité d'être un art pictural " à lire " , à décrypter. Commandées par le Sultan, cet art enrichissait les manuscrits racontant les événements majeurs de son règne afin de les léguer à la postérité, pari réussi, ces somptueux manuscrits qu'on se plaira à imaginer tout d'abord comme de magnifiques "ouvrages illustrés" que peut-être de jeunes Prince ottomans ont feuiletés comme de beaux albums d'images, constituent des sources documentaires pour nombres écrivains, historiens, costumiers pour feuilleton TV à succès ou de théatre, artistes, designer, architectes et autres. 

Décrypter ces miniatures peut être aussi , tout simplement source de plaisir.

Ainsi, pour ces deux miniatures tirées du "Surnâme-i Humayun" ou "livres des fêtes de la circoncision" du Prince Mehmet fils du Sultan Murat III en 1582, on pourra écouter un peu de musique ottomane en s'amusant à chercher non pas Charlie mais quelques instruments illustres de cette musique.

hurname-i-humayun.JPGlivre-de-lq-circonsision.JPG

Ces fêtes ayant duré 52 nuits et 52 jours se sont dérouléessur l'actuel hipodrome et on y reconnaîtra aisément l'obélisque de théodose, l'obélisque "muré " et la colonne serpentine- avec les têtes des serpents aujourd'hui exposée au musée archéologique d'Istanbul.

Le jeu commence.

 

hurname-i-humayun-copie-1.JPG

- Dans la première miniature - celle de gauche dans le manuscrit - réperez le Sultan Murat III , installé dans sa loge impériale

livre de-lq-circonsision

- Dans la deuxième- celle de droite -, les trois étages de balcons spécialement conçus à cette occasion pour les invités ( oeuvre de Kaptan-i Derya Ali kiliç Pacha - à découvrir dans un prochain billet) 

 Trouvez :

- Le joueur de Tanbur

tanbur.JPG

- Le joueur de Ney

- Le joueur de Sehr-ud

musicien-ottoman.JPG

- Le joueur de Zilli -Def

- Le joueur de Miskal

zilli-def.JPG

 

- Le joueur de Lavta

musiqueottomane1.JPG

 

et le joueur de Santur

santur.JPG

 

 

tout en vous sentant " impérialement bien"....en attendant quelques détails de plus sur ces insturments.

 

Retour à l'accueil