Parmi les petits métiers que l'on voit encore beaucoup à İstanbul il y a le Hurdaci. İl vous débarrasse pour trois sous de ce  qu'il essaiera de revendre cinq sous.

C'est le ferrailleur ou le revendeur de bric à brac .

 

Le mot vient de hurda, que vous prononcerez [hourda] qui signifie, détritus, déchet, bric-à brac.

Alors le matin avant de partir pour sa tournée qu'il fera dans les quartiers en criant " Hurdaccciiii" [ hourdadji ] en espérant que de leurs fenêtres quelques ménagères l'entendent et lui donnent ou vendent deux sous ce qu'elles auraient pu jeter, il ira chercher sa petite voiture bien garée sur la quelle vous trouverez son numéro de téléphone au cas ou vous auriez besoin de ses services , afin qu'il vous débarrasse de quelques bricoles.

 

İl portera en effet aussi le nom de eskici [eskidji] ( brocanteur) .. car il gardera aussi tout ce que pourra se brocanter.

 

İl fera ensuite le tri, revendra , plastique, ferraille, verres et autres et en fin de soirée, il passera peut-être dans les quartiers où se trouvent les antiquaires espérant parfois vendre des objets de brocante.

charette-du-ferrailleur.jpeg

 

ferrailleur-turquie.jpeg

Retour à l'accueil