Legoût d'Istanbul, textes choisis et présentés par Véronique Petit( Merci Madame ) est une petit livre succulent qui ne saura que prendre une délicieuse place dans vos valises avant de venir en weekend-end à Istanbul.

 

Vous y découvrirez certains quartiers au travers des yeux et de la plume d'écrivains d'hier (Nerval, Flaubert, Chateaubriand) et d'aujourd'hui (Daniel Rondeau, Orhan Veli, Nazim Hikmet, Orhan Pamuk...). » tout en y flânant.

le-gout-d-istanbul.jpg

Aujourd 'hui je vous propose donc une petite promenade à  Bebek ,un des quartiers dorés les plus riches d'Istanbul situé sur la rive européenne d'Istanbul,avec Vivet Kanetti.

 

 

 

« Un jour d'été . Un jour à toi […] Et dans cette contrée, tel un petit point, une lentille minuscule qui ne cesse de grossir et s'installe au cœur de l'univers, le quartier de Bebek... La fameuse charcuterie de Bebek qui vend du pain allemand, noir et en tranche, des sauces Teriyaki, du vinaigre de riz, du sirop de maïs, des petits oignons de Hollande, du beurre de cacahouètes, du riz brun et de la viande de soja.. Et le fameux poissonnier de Bebek avec ses homards, ses caviars Beluga, ses poutargues enveloppées de cire jaune, pesant deux kilos chacune, ses poisson « Kalkan » en toute saisons ( poissons pêchés en mer Noire pour lesquels on se bat comme on se battrait pour la plus jolie fille)...

Et la fameuse pâtisserie divan avec ses marrons glacés, plus classiques que leurs originaux français... avec sa vieille aux cheveux blanc coton qui, debout devant le magasin vend l'œuf du jour au prix d'un bibelot avec l'entêtement d'une artiste de performance... avec son vendeur de pâtes d'amandes et ses nobles boîtes de cartons.. dont la boutique se donne des airs de musée d'Istanbul .[....] Ce quartier où l'on rencontre le plus de vendeurs d'artichauts épluchés au mètre carré, le plus de jeeps Sahara, le plus de chien vaccinés contre la rage, le plus de maître non-vaccinés, le plus de voiliers amarrés qui ne prennent jamais la mer, le plus de vitres pare-balles, le plus d'armes à feu incrustées de diamants, le plus de discothèques d'importation et de Dj importés.... »

 

La caïque orange ( Turuncu Kayik) Traduction Vivet Kanetti et Véronique Petit

bebek-otel-sabine-buchmann.jpgBebek Otel, Sabine Buchmann

 

* Vous pourrez retrouvez ce livre ainsi dans la boutique couleurs d'Istanbul, concoctée rien que pour vous à la rubrique " couleurs d'SIatnbul : divers "

 

Retour à l'accueil