Mais pourquoi donc , y a-t-il un miroir sur les balais  d'Edirne ...?

 

Une belle "gelin" soit une jeune mariée, très belle, avait cependant le défaut d’apprécier énormément son joli minoi, au lieu de s’adonner aux tâches ménagères pour aider sa belle-mère, elle passait son temps dans la salle de bain à se pomponner attendant que son beau et fringant mari rentre le soir pour la complimenter.

La belle-mère, loin d’être sotte, eut alors l’idée d’acrocher un miroir au balai et le tendant à sa bru, elle lui dit :

        - Ainsi donc, belle bru tu pourras travailler tout en vérifiant que cela n’alterne point ta beauté !

        Gelin! Gelin! Al sana aynalı süpürge, hem aynaya bak, hem de işine bak

Ou pour une traduction plus précise.

« Regarde-toi ! Regarde ton travail ! »

 BALAIS%20EDIRNE2[1]

La deuxième version dit que dans les maisons où une jeune fille était à marier, celle-ci balayait devant chez elle et, sans désobéir à la bienséance, regardait les éventuels prétendants passant devant chez elle, et pouvait ainsi vaquer à ses occupations, se montrer bonne ménagère, tout en faisant son choix et épier les jeunes gens à marier.  

 La dernière version veut que dans le temps un gros clou était sur le haut de ce balai, ressemblant à un miroir, et l’on suspendait le balai à l’entrée des maisons où une jeune fille était à marier symbolisant son ardeur au travail et semblant dire «une fée du logis attend ici ».

 

 

 

 

Retour à l'accueil