Pour votre lecture d'automne en Turquie, le recueil de nouvelles En guettant la peur de Oğuz Atay( traduit en français par Jocelyne Burkmann et Ali Terzioglu chez l'Harmattan (2010), titre original Korkuyu Beklerken, vous emportera dans un univers étrange où le destin des personnages, parfois cocasses parfois pathétiques, les emportent dans de tragiques situations. Ils y évoluent dans des aventures imprévisibles  "à bout de souffle" . Oğuz s'intéresse aux gens ordinaires et cherche selon ses termes à « saisir l'âme de la Turquie ».

enguettantlapeurgra.jpg

Les nouvelles du recueil L'homme au manteau blanc, l'oublié, En guettant la peur, Une lettre, ni oui ni non, Le cheval de bois, Lettre à mon père, Les conteurs de chemins de fer – un rêve sont de petits univers dans lesquels vous aimerez être surpris, dérangés ou déroutés. Un peu de Camus, lorsque ses personnages sont «  décrochés » ( titre de l'un de ses romans ) de la société turque mouvante du 20 ème, étrangers dans un destin absurde. Un peu de Kafka dans un rythme rapide et un univers en spirale.

Mais Atay se prévaut de Tchékov pour son analyse des êtres et du monde qui les entoure.

Oğuz Atay est le pionnier du roman moderne et postmoderne en Turquie.( Inebolu, 1934- Istanbul 1977) auteur de la littérature turque.

oguz-atay.jpg
Retour à l'accueil