Le yogourt est bien connu en Turquie , mais saviez-vous que les turcs d'Asie Centrale avaient trouvé le moyen de le conserver en le séchant ?

C'est de ce yogourt déshydraté qu'est née la soupe de Tarhana, soit la « Tarhana çorbasi ». Sur les marchés d'İstanbul ou dans les petites villes vous verrez souvent de petites bonnes femmes ridées comme des pommes qui vous vendront cette poudre orangée, blanche, où rosée selon qu'elle soit aromatisée au piment et à la tomate, nature ou au fruit du cornouiller.

tarhana-ingredients-drying-in-sun-ilica.jpg

Vous verrez peut-être aussi des villageois , tripatouiller quelque chose qui vous fera penser à du couscous ou du sable... que Nenni ! C'est le Tarhana.

10_80tarhana2.jpg

Vous pourrez également trouver du tarhana en super marché, mais n'achetez pas les paquets de certaines marques de soupe minute... aucun rapport évidement.

411-880-large.jpg

Les « Tarhana » les plus réputés sont ceux des régions de Bolu, Denizli, Kahramanmaraş et Uşak.

 

Pour faire la soupe.

tarhana-corbasi-copie-1.jpg

Prenez 6 cuillères à soupe de Tarhana dans un bol, ajouter un verre d'eau et mélangez le tout.

Dans une casserole faire bouillir 3 litres d'eau additionnée de deux cuillères à soupe de beurre, de deux cuillères à café de concentré de tomate et d'un bouilllon cube si vous le souhaitez.

Quand l'eau a bouilli, ajouter le contenu du bol en remuant sans arrêt pour éviter les grumeaux.

 

Vous pourrez servir en ajoutant de la menthe séchée, du paprika ou épice de votre choix fondues dans un peu de beurre.

 

Retour à l'accueil