Et oui on sait que le coq gaulois est l'emblême du beau pays de France. Mais saviez-vous qu'il est aussi celui d'une ville de Turquie : Denizli

A l'entrée de la ville vous pourrez d'ailleurs l'admirer dans toute sa splendeur.


La race des coqs de Denizli se serait formée à l'époque ottomane d’un croisement des Coq Berat avec les poules locales de Denizli, mais les habitants de Denizli s'en défendent : pour eux elle est née des soins montrés par les habitants de cette région, aux coqs qui y chantent longuement depuis jadis, depuis que Denizli est Denizli, ville qui se réveille chaque matin au chant de ce dernier.


Coq aux yeux noirs et  aux pattes gris foncé ou mauves, les coqs de Denizli se divisent en trois sortes et six types  selon leur couleur, leur stature et la forme de leur crête.
*gris de fer
* blanc coton
* henné
* rouge
* noire
* en fourrure. 


Les chants du coq de Denizli sont de quatres types:

Chant de lion

Chant de loup

 Chant de brave

    Chant brumeux. 

et son chant peut durer entre 25 secondes et 30 secondes... certains iront jusqu'à 1 minute selon la légende!



 


Le coq a donné son nom à une "türkü" (chanson populaire) intitulée Denizli horozları - Les coqs de Denizli.

 La vente de poussins a lieu durant les mois de mars, avril, mai et juin.

Alors si vous avez envie d"un réveil franco-turc : un petit coq ?



Retour à l'accueil