Au palais de Topkapı un bâtiment entier était reservé aux “confituriers".

İls travaillaient aux côtés des “Helvacıbaşı” (Confiseur "mention Halva"). C'est grâce aux cahier de comptes, le Helvahane defteride ce département que l'on peut se rendre compte de la gourmandise des ottomans .

La confiture élaborée à partir de miel ou de sucre était cependant réservée au palais ou aux riches vu la chèrté de ces deux denrées.


La confiture la plus appréciée étant sans nul doute la “Gülbeşeker” (la confiture de rose).


Pour l'anecdote, en l'année 1608, 323 kilos de miel ont servi à la fabrication de cette dernière .

Lors de la circoncision des Princes Cihangir et Beyazit, fils de Soliman le Magnifique, 20 tables de convives ont été dressées et parmi les 53 desserts proposés on recense 18 sortes de confitures.


La confiture était offerte juste après le repas dans des “reçellik ” que je baptiserai de “Confituriers ottomans.” et dégustée à la cuillère.

 

* recellik , musée Sabanci

 

  • Reçel : confiture

  • Helva : Halva, confiserie orientale à base d'huile de sésame

Retour à l'accueil