Le " sari" un mot turc qui voyage

La Turquie est sans nul doute un pays qui offre une incroyable diversité de cultures, de traditions, sans parler des paysages.

Le peuple turc vous accueille en cousin et l'hospitalité des ottomanes est un trésor, un bien en plus de ce que le pays possède déjà.

L'origine

Ayant plusieurs significations dans quelques pays du monde, le sari, un mot signifiant en turc « jaune » désigne tout autant un homme ayant le teint blond, roux ou clair. Il va se compléter par un préfixe et devenir Bendissari ou Bensari...


C'est aussi un nom corse qui désignait la famille originaire de Sari-d'Orcino , une localité située en Corse du Sud.

Aussi utilisé dans les Basques, il signifie taillis, fourre ou encore des lieux-dits.

Pour l'Inde, ce mot qui signifie « bande de tissu » est dérivé du sanscrit sati शाटी. Ce dernier est le plus connu et arrive souvent le premier dans la pensée des gens quand on prononce le mot « sari » : le fameux vêtement des femmes indiennes par excellence. Si lors de votre escapade en Inde vous cherchez à quoi il ressemble, soyez sûr que vous n'aurez pas de difficulté à le découvrir.

Le sari dans l'histoire

De nos jours, le mot « sari » est classée en France le 30253è des noms de famille, si vers le XIe siècle, seuls les Kiptchaks possédaient des noms avec « sari ». Ces derniers, des blonds à caractère sympathiques, font partie du plus beau représentant de la race turc.

À part les quelques origines déjà citées, le mot sari est aussi l'origine du mot Sarah...devenu un prénom historique et très choisi, aussi bien en Turquie (avec le sanscrit original) que dans d'autres pays.

On peut noter trois grandes Sarah légendaires : l’une qui est vénérée par les Gitans (lui vouant un culte fervent aux Saintes-Maries-de-la-Mer) était la servante noire de Marie-Madeleine. Les deux autres sont d’abord l’épouse d’Abraham et une qui était sept fois veuve, épousa Tobie le Jeune qui, lui, ne mourut pas précocement comme ses prédécesseurs.

« Sari » pour un prénom est alors pour ceux qui méritent le caractère d'être sympathique (Kiptchak), très généreux et sociable (Sarah) ; et par ce mot apparaissent une multitude de noms de famille qui à l'origine n'étaient alors qu'un : « sari ».

Contribution de Mathilde du site www.inde.marcovasco.fr

Retour à l'accueil