Statues de marbre du village des Palais : Palatia

Au nord de l’île de Marmara se trouve le village de Saraylar soit « les palais » anciennement appelé Palatia , petit port tout près des carrières, municipalité très fière de ses carrières et en « rivalité » avec la municipalité du port de Marmara…Les habitants, appellent leur bourgade « le paradis du marbre Saraylar » ….et la promenade tout le long du port et en arrivant de la plage au port est entièrement jonchée de Statues de marbres des élèves de l’école des beaux arts de Mimar Sinan qui venaient en camps d’été durant trois mois chaque saison et laissaient leurs réalisations…

Statues de marbre du village des Palais : Palatia
Statues de marbre du village des Palais : Palatia
Statues de marbre du village des Palais : Palatia
Statues de marbre du village des Palais : Palatia
Statues de marbre du village des Palais : Palatia

Un symposium de sculpture avait également lieu chaque année entre 1998 et 2009 « ULUSLARARASI “PROKONESSOS” MERMER HEYKEL SEMPOZYUMU » …mais fut hélas abandonné…Certaines statues ne plurent pas à tous, notamment celles représentant des femmes nues qui furent alors recouvertes d’un tissus avant d’être enlevée suite à certaines détériorations...

Reste de ces belles années les sculptures… témoins modernes d’une époque aussi révolue.

Statues de marbre du village des Palais : Palatia
Statues de marbre du village des Palais : Palatia
Statues de marbre du village des Palais : Palatia
Statues de marbre du village des Palais : Palatia
Statues de marbre du village des Palais : Palatia
Statues de marbre du village des Palais : Palatia
Statues de marbre du village des Palais : Palatia
Statues de marbre du village des Palais : Palatia
Statues de marbre du village des Palais : Palatia
Statues de marbre du village des Palais : Palatia

Petit rappel :

Aujourd’hui sur couleurs d’Istanbul le Mag , Orhan Okay et son interprétation moderne du billet de banque de la lire turc.

Couleurs d’Istanbul Le Mag prendra l’unique relai du blog …dès juillet.

N’oubliez pas de vous inscrire pour la newsletter ici

Retour à l'accueil