Jale Inan, celle qui fit revenir la moitié d'Hercule en Turquie

Vous irez peut-être visiter quelques sites archéologiques cet été en Turquie , malgré la chaleur, vous découvrirez ce que d'autres ont su remettre à jour. Rendons hommage alors à la première archéologue turque : Jale İnan, née en 1914 à İstanbul, décédée en 2001.

Elle travailla sur les sites de Pergé et de Side et permit que les pièces trouvées soient exposée dans les musées archéologiques d'Antalya et de Side.

Jale Inan, celle qui fit revenir la moitié d'Hercule en Turquie

Suivant la voie de son père, un des tous premiers archéologues turcs, Aziz Ogan, elle partit en Allemagne en 1934 , ayant reçu une bourse de la fondation Aleksander von Humboldt pour y étudier l'archéologie, puis termina son cursus à Munich et Berlin avant de rentrer en Turquie en 1943.

C'est aux côtés de l'archéologue Arif Müfid Mansel qu'elle commença à travailler sur les sites de Side et Perge avant de continuer seule en tant que directeur des fouilles sur le site de Side entre 1974 et 1980 et sur le site de Pergé* entre 1975 et1987.

C'est entre autres grâce à elle que les bains romains de Side revirent le jour et furent transformés en musée.

Jale Inan, celle qui fit revenir la moitié d'Hercule en Turquie

En 1980, à Perge, elle mit au jour une statue d'Herakles dont elle ne trouva que la partie antérieure, sous la taille et qui est exposée à Antalya. Baptisée « Hercule fatigué »

(Yorgun Herkül) , Jale se débattit pour prouver que l'autre moitié de l'Hercule était au Musée des beaux arts de Boston et en apporta la preuve en 1990.

Elle ne vit, hélas, pas que la moitié manquante de la statue revint sur sa terre d'Anatolie en 2011 après avoir passé plus de 40 ans à Boston.

* Pergé ou Perga (en hittite Parcha ou Parha) fut autrefois capitale de la Pamphylie, aujourd'hui située à Aksu à 17 km à l’est d’Antalya.

Yorgun :fatigué, prononcer « yorgoune ».

Jale Inan, celle qui fit revenir la moitié d'Hercule en Turquie
Retour à l'accueil