Sagesses et malices de Nasreddine, le fou qui était sage

On ne se lasse pas de relire le facéties de Nasreddine Hodja , héros populaire mythique, qui logique, espiègle même s'il a l'air " fou" ... a toujours le dernier mot la bonne répartie.

Ces histoires ne sont pas uniquement des " histoires drôles", ces histoires sont impitoyables. Elles mettent en évidence tous les comportements stupides ou ridicules et surtout de la vanité de l'homme.On eût aimé que Molière en prît connaissance ou que Voltaire dînât avec le malicieux hodja.

L'arme de Nasreddine est la dérision.

Ce petit recueil au format agréable est de ceux que l'on aime avoir sur sa table de chevet, celui que l'on va ouvrir , à la manière d'un almanach, pour y lire l'histoire du jour, rire et méditer ensuite....

Sagesses et Malices de Nasreddine, le fou qui était sage , Jihad Darwiche, Pierre Olivier Leclerc. Albin Michel

Le turban et la science.

Un homme s'adressa un jour à Nasreddine :

- Peux-tu me lire cette lettre hodja ?

- Désolé l'ami, elle est en persan, et je ne comprend rien à cette langue.

- Comment cela ? Et à quoi sert donc ce gros turban que tu portes sur la tête ?

Sans dire un mot, Nasreddine défit son turban, l'installa sur la tête de l'homme ahuri, et lui dit :

"Maintenant que tu portes le turban, lis ta lettre !"

* les turbans avaient selon, leur formes et leurs couleurs chacun leur spécificité et permettaient de reconnaître immédiatement le rang, l'insigne, le métier de celui qui le portait.

Né à Hortu, Sivrihisar la tombe de Nasrettin Hoca est située à Aksehir.

Sagesses et malices de Nasreddine, le fou qui était sage
Sagesses et malices de Nasreddine, le fou qui était sage
Retour à l'accueil