Les larmes de Raziye, légende de la mer noire

Pour rester dans " l'air du temps", voyons aujourd'hui la légende de la mer noire des "Larmes de Raziye".

Rize est une ville réputée pour ses pluies généreuses*.

A l'est de la mer noire, sur le coteau d'une belle colline, surplombant une charmante baie se trouvait une jolie petite maison parmi des arbres superbementverts. Une belle dame au nom de Raziye y vivait seule , et attendait de pouvoir un jour, y convoler en noces et combler de ses soins les plus doux, un beau marin répondant au nom de Ali Reis.

Un jour , alors que celui-ci se trouvait en mer, une terrible tempête, comme celles, effrayantes, que connaît la mer noire, éclata.

Ce qui devait advenir advint...Plus personne ne vit jamais Ali Reis et son équipage.

Des jours et des jours Raziye montait sur la colline et guettait le retour de son beau marin. Jour et nuit, quand elle ne travaillait pas dans les champs de thé, elle restait assise à sa fenêtre, chantant les plus belles et mélancoliques « turku », ces chansons populaires folkloriques turques connues dans toute la contrée tout en versant larmes sur larmes.

Des années passèrent et un jour on n'entendit plus les chants de Raziye, et personne ne la vit , ni dans ses champs de thé, ni à sa fenêtre. Les habitants inquiets se rendirent chez elle et ne retrouvèrent qu'une lettre.

« Je lègue tous mes biens aux pauvres, qu'ils construisent des maisons sur ces verts coteaux et qu'une ville naisse ici même. Alors seulement je serai parmi vous. » disait la missive.

Ce qui était écrit fut fait, ils appelèrent la ville Raziye. A peine nommèrent-il cette ville , une pluie fine commença. Depuis ce jour si n jour il ne pleut pas il en pleut deux sur la ville, tout comme les larmes de Raziye.

Les habitants appelèrent cette pluie « les larmes de Raziye » et aimèrent ces gouttes qui rendaient leurs montagnes plus vertes encore, rappelant les doux chants de la belle et généreuse protectrice de la ville.

Avec le temps, la ville perdut un peu de ses lettres et de la douleur de Raziye et prit le nom de Rize.

* Rize bénéficie d'un climat océanique, les précipitations de Rize sont abondantes toute l'année, avec en moyenne 272 mm de hauteur de pluie en octobre par exemple.

illustration : Yalçın Gökçebağ .

Les larmes de Raziye, légende de la mer noire
Les larmes de Raziye, légende de la mer noire
Retour à l'accueil