Les ceintres malins dans les rues d'İstanbul

Et oui , nous avons la chance en Turquie d'avoir encore des métiers de rues et d'être moins à cheval sur les "règlements" divers. On vend des parapulies à la première goutte de pluie, des lunettes de soleil aux premiers rayons, des presses agrumes sur les bateaux allant vers les îles, des préservatifs au sortir des ponts ...

Aujourd'hui, admirons "l'étal du marchand de ceintres ".

Le vendeur a choisi le coin d'une rue bordée de magasin de vêtements et attends patiement que ces dames dans leur fièvre des "soldes" se rappellent en passant près de lui qu'un ceintre ou deux en plus ce serait pas mal ...et a posé son petit panier.

Mais nous saluerons également en leur souhaitant de bonnes ventes cette semaine...

Le vendeur de billetes de loterie

Le vendeur de concombres

Le vendeur de parapluies

Le vendeur de "ciğköfte"

Le vendeur de pachmina , le soir devant les bateaux

Le vendeur de galettes-grissini turcs

Les ceintres malins dans les rues d'İstanbulLes ceintres malins dans les rues d'İstanbul
Les ceintres malins dans les rues d'İstanbulLes ceintres malins dans les rues d'İstanbul
Les ceintres malins dans les rues d'İstanbulLes ceintres malins dans les rues d'İstanbul
Retour à l'accueil