Sâmiye Cahid Morkaya, première femme pilote automobile turque

La première femme turque a avoir obtenu son permis de conduire fut aussi la première femme pilote de course automobile, Sâmiye Cahid Morkaya a commencé à conduire en 1922 et a couru la première fois en 1930 mais a remporté une course mixte en 1932, en parcourant les 9 kilomètres et demi entre le pont d'İstinye et Zincirlikuyu.

C'est avec la toute nouvelle automobile qu'avait acquis son époux, le journaliste et romancier Burhan Cahid que la belle déambulait tout d'abord dans les rues stambouliotes en défrayant la chronique. Fille de l'un des derniers şeyh de la Dergâh ( lieu apparenté à un couvent pour les confréries soufis) de Silivrikapı, le « Yedi Emirler Dergâhı », elle fut éduquée de façon très moderne, diplômée du Lycée Allemand de Yedikule, elle jouait du violon et a aussi été professeur de musique au conservatoire.

Le deuxième de la course, Monsieur Vehbi ( Vehbi Bey) contesta cette victoire et demanda l'annulation de la course parce que la gagnante ne pouvait, selon lui ,être une femme, mais en vain. Elle remporta la même victoire l'année suivante en 1933.En 1934 , elle eut cette fois un accident qui s'il l'a contrainte d'abandonner la course automobile , ne l'empêcha pas de conduire jusqu'à l'année de son décès en 1972.

Sâmiye Cahid Morkaya, première femme pilote automobile turqueSâmiye Cahid Morkaya, première femme pilote automobile turque
Retour à l'accueil